Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2009 3 29 /04 /avril /2009 12:20

 

 

Pas trop envie de produire aujourd'hui.
Cela arrive parfois, lorsqu'on oeuvre en direction de l'art et de la culture, de toiser les abymes.
La mienne aujourd’hui est assurément juste une torpeur passagère.
Sans gravité aucune.

Toutefois  que se passe-t-il vraiment lorsque l’apathie, ou la panne, effleure  l’artiste, le créateur ?

Une société ayant abrogés, annihilé, effacé  toute production artistique survivrait-elle aux mutations du monde ?

Si une dévastation massive parvenait aujourd’hui à se produire en direction de  l'art à l’instar, par exemple,  de l’anéantissement que nous connaissons aujourd’hui du monde économique et de l’emploi, un  chaos encore plus considérable apparaîtrait-il alors ?

Mesurons-nous seulement à quel point la créativité, la culture et l’art représentent la fortune du monde ?

Hors des arts et de la création  pourrions nous,  avec succès, faire mouvement vers le  renouvellement  et à la transformation ?

Dans la mémoire de chaque œuvre,  de tout  artiste et tout créateur, s’entrecroise le travail d’abondantes expériences et d’infinies expressions.

Les protagonistes ainsi que les  techniciens de la communauté artistique se révèlent et se racontent exclusivement dans les voies de la création et de l’innovation.  

Des espaces illimités qui œuvrent  à la métamorphose du monde.

Qui indiquent aussi les chemins à emprunter.

Des territoires  réservés aux expériences personnelles et dont l’art témoigne organiquement des transmutations auxquelles il assiste.

C’est en cela que réside  l’authentique et idoine réponse de la culture aux bouleversements  du monde comme, aussi, à notre désir de changement.
L’œuvre d’art questionne le réel. Il le façonne.
Dans cette appétence  de renouveau se  construit  la mémoire collective.

L’empreinte culturelle du monde et la représentation authentique de sa conversion.

Distante de l’art, de la culture et de la création,  notre société ne parviendra plus à rythmer ses mutations.
Et comme ma productivité aujorud'hui, elle connaîtra un bug dans sa transformation.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sisyphe - dans Ethique
commenter cet article

commentaires