Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 23:11

leone-venise.jpgCela s'imposait.    
Un bref détour par Venise la semaine dernière, histoire de sonder un peu la ... vase ainsi que les tendances qui préfigureront, en ce juin débutant, la : 53ème Biennale d'Art de Venise.     
J’ai ainsi pu assister à la présentation « Orbi et Urbi » du programme par Daniel Birnabaum, directeur artistique épaulé par Paolo Baratta, président de « l’ente » vénitien.

Le titre « Fare Mondi » présage, d’après le Directoire,  d’une édition des arts visuels pleine de nouveautés et qui débutera ce dimanche 7 juin.

Le nouveau « Palazzo delle Esposizioni », (qui sera l'hôte de l'exposition Making Worlds et donc sera opérationnel toute l'année), alias : le pavillon de l'Italie, qui après des années est de retour avec un aperçu  se concentrant sur les jeunes acteurs de la scène nationale transalpine. Grande nouveauté aussi pour cette 53ème édition, la forte notion de « pluralisme » qui se dégage parmi les pays présents.
Une belle présence internationale (77 pays) qui, cette année, comprend Israël et l'Iran, pour la première fois ensemble dans une même manifestation de l'art. Pas moins dignes d’intérêt la présence d’une délégation de la Palestine, la Catalogne, le Pays de Galles, Ecosse, sans oublier les artistes Kurdes.      
La direction au grand complet ainsi que les nombreux conservateurs internationaux membres de la commission « Biennale » iront,  dans les prochains jours, à Berlin, Paris, Londres et New York pour présenter l'événement à la presse.

Un regard tout particulier à été posé sur les coûts, étant donné les coupures qui, en ces temps mornes pour l’art, n'ont pas épargné cette vénérable  Biennale lagunaire. Pour comprimer les dépenses, les hôtels vénitiens détenteurs d’au moins une étoile, seront « partenaires ». Impensable dans les précédentes éditions où la cité des doges jouait les « bons princes » avec ses invités.

Autre effet « crise », le prix du billet d’entrée dans la « zone giardini » est envisagé à la hausse. Il passera de 15 à 18 euros.

Reste que dans les « contenus » ce millésime  2009 sera, selon le président, une année de croissance, qui prévoit un nouveau changement profond dans la structure et les équipements de la Biennale et  qui élargit les horizons et les perspectives d'avenir.          
Ainsi, dans les jardins, le nouveau « Palazzo delle Esposizioni », dans l'ancien pavillon italien  - et pour la première fois de son histoire -  la Biennale bénéficiera enfin un forum où les visiteurs pourront développer systématiquement les nombreuses activités exprimées en cours d’arts plastiques collectifs.
En somme la 53ème édition vénitienne de la Biennale ne sera pas (uniquement) destinée à exposer des chefs d’œuvre mais, principalement, pour faire des … expériences.     
Dabiel Birnbaum a également affirmé qu’à Venise cette année seront représentées l'ensemble des « langues ».

Cette grande diversité "culturelle" permettra de mettre l'accent sur le processus « créatif ».  

Il n’est pas à exclure que les visiteurs seront confrontés avec une riche expérience visuelle, où les références à la peinture seront sensiblement  réduites pour faire une plus large place à d’autres « sens » contemporains. Une exposition liée à l'histoire de l'art contemporain, grâce aussi à la présence d'André Falling, Oyvind Fälström, Yoko Ono (Lion d'Or) et Blynki Palerme, qui se caractérise par des fortes contributions individuelles, comme celles proposées par le visionnaire du mouvement des   « 90 » suédois : Yona Friedman.

Personnellement j’ai passé un excellent moment à me « gondoler » dans ces riches et ambitieux programmes.

Dommage de n’avoir pas pu prolonger davantage jusqu’à l’ouverture ce moment de grâce dans la lagune la plus artistique au monde.

Un bonheur aussi d’observer, pour le Dac que je suis, que l’art, malgré les affres de la récession  ambiante : « fluctuat nec mergitur ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Sisyphe - dans Art & Culture
commenter cet article

commentaires