Samedi 29 septembre 2012 6 29 /09 /Sep /2012 00:01

 

E-book-publics-copie-1.jpgAujourd’hui, l’univers du livre est frappé de plein fouet par le choc de la technologie numérique. Faut-il donc, oui ou non, faire  un procès à cette dématérialisation qui transforme en profondeur le statut même du livre ?

Force est de constater que depuis l’apparition de cette révolution numérique, le livre, d’objet qu’il a été jusqu’à présent, tend à se transformer désormais en un service. Telle situation impacte principalement le rôle même du livre mais aussi, par équation, la notion même du droit d’auteur. Cette mutation incite également à transformer, plus ou moins radicalement, les fondements mêmes des métiers des éditeurs, des libraires, des bibliothécaires et, de manière générale aussi, l’ensemble des professions des médiateurs du livre et de la lecture qui assurent la conception, la fabrication du livre, ainsi que la diffusion auprès des lecteurs.

Les lecteurs justement. Il ne faut pas les négliger car leurs pratiques semblent profondément transformées par le passage du papier à l’écran. Une réalité qui fatalement modifie les modalités, les us, et les conditions même de la « lecture ».

Aujourd’hui dans la profession, les polémiques et les postures unilatérales dépourvues de nuances abondent sur ce sujet. Las, les analyses objectives autant que dépassionnées manquent cruellement.

Quelles promesses ou menaces dans la transformation qui est en cours ? Quelles sont les pistes ? Quid des cheminements économiques, industriels, juridiques, culturels à emprunter pour réussir ce virage numérique et éviter l’écueil et le repli dans nos craintes ?

Comment agir par la connaissance et échapper aux anathèmes inutiles autant qu’oiseux ?

Comment dans la profession doit-on œuvrer pour éviter que cette évolution, loin d’être considérée comme une opportunité, ne soit transformée en une catastrophe  générale pour de nombreux éditeurs et libraires indépendants ?

Comment encore le livre - papier et numérique - peut et doit continuer à coexister ?

Comment se préparer aux mutations qui nous attendent, selon les rôles : auteurs, lecteurs, concepteurs, fabricants et pouvoirs publics ?

Voici, à suivre,  quatre approches à la fois distinctes et convergentes, enclines à nous permettre de  forger notre propre opinion au sujet du livre numérique et les problématiques que l’e-Book établit aujourd’hui :

 

1- L’approche à la problématique  éditoriale ;

2 – L’approche à la problématique du  binôme : lecteur / lecture ;

3 – L’approche à la problématique industrielle ;

4 – L’approche numérique  du lecteur / œuvre.

 

Par Sisyphe - Publié dans : Livre numérique - e-Book
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Visées

Provenances des consultations

rencontre
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés